mercredi 19 janvier 2011

22 heures de sommeil par jour

Etonnant ! La dernière fois que je suis allée chez ma pharmacienne pour racheter du cocktail d’huiles essentielles pour tartiner mes tendons, il y avait un calendrier avec des bestioles en photo. Janvier était le mois du koala. Et le koala, on vous explique qu’il dort 22 heures par jour et que l’eucalyptus dont il se nourrit n’est pas suffisamment énergétique pour lui donner la patate le reste du temps.


Ca m’a inspiré 2 choses : la première, c’est que je voudrais bien alimenter un koala avec des Petits Ecoliers au chocolat au lait pendant quelques jours pour voir s’il se transforme en Tarzan qui saute de branche en branche dans la jungle.
La deuxième chose : moi, avec mes dégustations quotidiennes de Petits Ecoliers, qui sont quand même plus caloriques que des feuilles d’arbres en vinaigrette, je devrais avoir suffisamment de punch pour me contenter de 2 heures de sommeil par jour, or ce n’est pas le cas, cherchez l’erreur, en-dessous de 8 heures, la machine ne tourne pas rond.

Et c’est même pire que ça : au moins une fois tous les 2 mois, je me transforme en loir croisé avec une marmotte, 8 heures de sommeil ne me suffisent pas en semaine et le week-end devient un concours de grasses matinées géantes et autres siestes à rallonge.

Cette profonde léthargie dure une petite semaine à chaque fois et s’accompagne de douleurs diverses et variées : nerf sciatique, tendons du genou, tendons des pieds, la totale de ce que j’ai en magasin, tous les instruments de l’orchestre en même temps et qui jouent une fausse note. Bon an mal an, j’empile quand même mes 3 sorties de course à pied par semaine, d’autant plus que je ne risque pas de m’endormir en courant … enfin en principe, parce qu’avec ma vitesse de pointe à 9 km/h, nerf sciatique pied au plancher, ce n’est même pas sûr.

Et puis c’est fou, la version cyclique de « ma couette, je veux ma couette », je la rejoue effectivement tous les 2 mois : si si, j’ai noté les dates depuis quelques temps, c’est d’une régularité d’horloge suisse ! Or, je savais déjà que j’étais cyclée sur la lune, comme nous toutes, on est d’accord, mais le cycle de 2 mois en hibernation totale, je ne comprends pas ce que c’est. Le soleil ? Pluton qui fait la bise à Saturne ? La comète de Halley ? Le retour de la neige à Lyon ? Les soldes périodiques chez Running Machin ? Aucune idée !

Alors je fais quoi, moi ? Je fais une coupure d’une semaine tous les 2 mois ? J’arrête tout et je me fais 7 jours de cure d’eucalyptus en sandwich ? Je garde un solde de congés pour hiberner tranquillement, au moins l’hiver ? Je me vois bien expliquer ça à mon chef : « J’ai des ancêtres chez les ours, chef, j’hiberne, je reviens lundi prochain !! »

Bon, en attendant, ma période nounours qui dort ayant commencé samedi dernier, si j’en crois mes statistiques, demain devrait être le dernier jour de torpeur et de bobos en colère. Attachez les oreilles, ça va décoller !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire