samedi 18 février 2012

A J-2 : 38 berges, printemps, balais, bref, une de plus au compteur !

Punaise, ça ne me rajeunit pas : et une rotation de plus de la Terre autour du Soleil, déjà un an de passé. Comme l’a dit Jacques Higelin : "Avant 50 ans on est jeune et beau, après on est beau." C’est cool, je pourrais dire pareil en abaissant le seuil à 40, alors ? Hélas, ce n’est qu’un sursis, dans 2 ans, il faudra que je gonfle le chiffre et que je fasse des devis pour des ravalements de façade. Bon, je plaisante pour les travaux de maçonnerie, je préfère de loin rester fripée et telle quelle, même avec des signes plus qu’évidents que la machine n’est plus toute neuve.
Néanmoins, dans la rubrique « positive attitude », j’ai réservé récemment une voiture de location et la nana de l’agence de voyage m’a regardée avec insistance en me demandant si j’avais bien plus de 25 ans pour louer mon auto. « Hein ? Vous voulez rire ? Regardez de près ! », je lui ai répondu. Elle s’est alors exclamée que je ne devais rien changer, surtout ! Bien rattrapé, la miss, mais paraître 15 ans de moins que mon âge n’est pas non plus de nature à me rassurer : convaincre des types au boulot quand on a la trombine d’une gamine de 20 ans, c’est tout de suite moins simple. Enfin, on va dire qu’à 60 ans j’en paraîtrai 40 et que je serai super contente de mon coup …
Mais parlons sport un moment : dans ce registre-là justement, je n’ai plus la forme de ma jeunesse. Là où jadis, je faisais des cabrioles et je prenais des gamelles sans jamais trop me casser, aujourd’hui, la moindre accélération en course me laisse patraque, mes tendons me grattouillent pour un oui ou pour un non et je peux donner le sens du vent et la pression atmosphérique rien qu’en comptant les vieux bobos qui se réveillent … une petite mémé en devenir, moi je vous le dis !
Alors on fait quoi ? On sort la boîte à mouchoirs et on inonde la banlieue lyonnaise avec des torrents de larmes ? Bah, je suis d’avis de continuer de vivre avec mon temps : je compense les signes de décrépitude par le développement d’une sagesse nouvelle pour moi, je sais ce que je veux et qui je suis, et franchement, se connaître un peu mieux, c’est intéressant pour être bien dans ses baskets, et je conserve un grain de folie appréciable : mes Asics Noosa Tri 6 et mes manchons de compression roses restent mes accessoires favoris, c’est vrai un signe intérieur de jeunesse, non ?
Et puis que ça reste entre nous … je viens de m’offrir les Asics Noosa Tri 7 pour mon anniv’, mais ne le dites à personne, surtout !

6 commentaires:

  1. Rhooo Stella!!!! les Noosa Tri 7, trop belles mais bizarrement, elles ne me font pas envie puisque je ne cours pas avec!les 6 mes suffisent. Tu as bien raison en tout cas de te faire plaisir, bises ♥

    RépondreSupprimer
  2. Nathou, tu sais bien que moi non plus, je ne cours pas avec, mais elles me faisaient tellement envie depuis leur sortie, l'anniv' tombe donc pile poil : voici la bonne excuse pour craquer ;)

    RépondreSupprimer
  3. Salut,
    Tu n'as pas essayé d'offrir une genouillère turquoise(assortie à ton bonnet et tes chaussettes de dimanche passé ) à ton genou farçeur ? C'est la seule partie de toi qui n'est pas flashyy .Ne te fais pas de soucis, je trouverais bien 5 minutes dans un lundi tendu pour venir te casser les pieds .
    Tschuss
    JIHEL

    RépondreSupprimer
  4. ben voilà, c'est le jour, t'as le droit de les porter! Joyeux anniversaire Stella♥

    RépondreSupprimer
  5. Et voilà, les 5 minutes ont été trouvées : merci pour tout, Mister Anonyme :)
    Nathou, je les ai inaugurées aujourd'hui, misère qu'elles sont belles, je ne vais plus les quitter même pour dormir !!!
    Merci pour ton message :)

    RépondreSupprimer
  6. 38 ans et toutes tes dents !! 74 trés grand cru...le meilleur...bientôt 38 pour moi aussi...mais pas de soucis, on est comme le bon vin, meilleur en vieillissant !! bisous

    RépondreSupprimer