mercredi 15 août 2012

Mais si, c’est bon de revenir de vacances !

C’est marrant : autour de moi, les gens ne parlent que de leurs vacances, de combien c’était trop chouette, et à quel point c’est hyper dur de revenir bosser. Très curieux, moi je vois des tas de trucs positifs dans le fait d’être de retour au turbin !
Enfin, je peux faire des sorties running sans les moustiques de la Côte d’Azur pour partenaires d’entraînement. C’est vrai, ça, c’est quand même mieux de pouvoir aller courir sans se vaporiser la couenne avec du spray anti-moustique (entre parenthèses tellement inoffensif qu’il fait déteindre les marquages de mes T-Shirts. Sans blague, vous auriez vu mes bras tout jaunes, ils étaient morts de rire, les moustiques !)
On peut papoter des JO avec les collègues ! Alors ça, c’est vraiment le sujet chaud de la reprise. Qui est le véritable extra-terrestre de la bande ? Michael Phelps, le « Nemo » avec les boosters d’Ariane 5 collés aux nageoires ou Usain Bolt qu’on peut mettre sur un porte-avion, il décolle en 20 mètres, comme les autres coucous, et sans les ailes, en plus ? Vaste sujet, très très vaste …
Du fait de la reprise, je peux me faire un cadeau de rentrée des classes comme quand j’avais 12 ans. Là, je me suis offert un très joli foulard en soie à petites fleurs roses. Je sais, c’est mon dix millionième foulard mais comme ils mettent la clim à 16°C à mon boulot, je l’amortis en deux coups de cuiller à pot, mon foulard, et j’évite de creuser le trou de la sécu avec une angine en prime, quel patriotisme !
De toute façon, en vacances, je ne bronze jamais. D’ailleurs, ça tombe bien, cet été, je n’ai pas bronzé, alors je me fais chambrer par mes collègues qui ont tous la même couleur chocolat au lait et qui parfois ne sont même pas partis bien loin, en plus. Et non, quant à moi, je n’ai pas passé 4 semaines en Laponie à aider le Père Noël à se préparer pour décembre prochain (très drôle). C’est comme ça, au lieu de prendre des couleurs, j’attrape des taches de rousseur, d’ailleurs j’en ai une qui est apparue sur le coin du nez, maintenant, je louche dessus, c’est malin.
C’est génial, le matin, j’explose des scores sur mes temps de trajets, c’est inouï, et avec un total respect des limitations de vitesse, en plus. Bon, par contre, il y a des travaux partout pour que les routes soient nickel chrome pour le retour de congés du gros de la troupe … et forcément, ça tombe sur MES ronds-points, MES sorties d’autoroute, MES sens uniques, bref, je visite Lyon. Ca a un côté « balade touristique improvisée » qui me déstresse avant de passer aux choses sérieuses !
En tant que membre privilégiée du club des marmottes, ma semaine de reprise est extra : 2 jours de boulot, le 15 août pour se reposer, et re-2 jours, c’est véritablement la formule qui gagne … euh, on pourrait remettre ça toutes les semaines jusqu’à décembre ? Non, pas possible ? Ah bon, ça conviendrait pourtant parfaitement à mon biorythme …
Enfin tout ça pour dire que les bonnes choses ont une fin, mais comme disait Shakespeare : « Si l’on passait l’année entière en vacances, s’amuser serait aussi épuisant que travailler. » Pas vrai ?

2 commentaires:

  1. Salut ,

    Tu gates la blogosphère mondiale ;tu devrais partir en vacances plus souvent(et moi passer te voir plus souvent :j'ai vraiment été en dessous de tout cette semaine ).Ta citation elle est de Bill ou de Sosso ?Bon courage pour ton footing dominical ;la cote du chateau d'eau est écrasée sous la chaleur .
    JIHEL(qui va faire des efforts cette semaine )

    RépondreSupprimer
  2. Ah ben oui, ça alors, je ne t'ai pas encore bien vu depuis la rentrée ! Et puis ne me mène pas en bateau, je suis sûre que même avec la chaleur, tu cours tous les jours au moins 10 bornes, je me trompe ? Pour finir, la citation est bien de Shakespeare, le vrai, l'authentique :)

    RépondreSupprimer